No. 0042 - African Commitments for Agricultural Development Goals and Milestones for Niger

AGRODEP Author: 
Authors: 
Souleymane Sadio Diallo, Ismael Fofana, and Mariam Diallo  
Publisher: 
AGRODEP 

The main objective of this study is to assess the potential contribution of agricultural investment to the achievement of Niger's economic and social development objectives. By combining a computable general equilibrium model and a microeconomic model, it helps to determine to what extent the implementation of the National Agricultural Investment Programme (NAIP) would enable Niger to achieve the objectives and targets of the CAADP, the United Nations’ SDGs and the African Union Agenda 2063. The results indicate that the implementation of the NAIP would enable the country to maintain the share of public agricultural expenditure above the 10% target set by CAADP. All things being equal, this would improve the attractiveness of the agricultural sector and increase both domestic and foreign private investment in the sector. Increased public and private investment could lead to agricultural GDP growth at a rate above the CAADP target of 6%, and to the achievement of several sustainable development goals by 2030 as well as some of the targets of the African Union's Agenda 2063. In particular, Niger could halve poverty by 2030. Similarly, the country could achieve the objective of sustainable growth and the creation of decent employment. However, reducing inequality and eradicating extreme poverty will remain major challenges for the country.

Full Paper


Cette étude a pour objectif principal l’évaluation de la contribution potentielle de l’investissement agricole à l’atteinte des objectifs de développement économique et social du Niger. En couplant un modèle d’équilibre général calculable et un modèle microéconomique, elle aide à déterminer dans quelle mesure la mise en oeuvre du Programme national d’investissement agricole permettrait au Niger d’atteindre les objectifs et cibles du PDDA, des ODD et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Les résultats indiquent que l’exécution du PNIA permettrait au pays de maintenir la part des dépenses publiques agricoles au-dessus de la cible de 10% fixée par le PDDAA. Toutes choses étant égales par ailleurs, ceci permettrait d’améliorer l’attractivité du secteur agricole et accroître l’investissement privé aussi bien national qu’étranger dans le secteur. La hausse des investissements public et privé pourrait conduire à une croissance du PIB agricole à un taux supérieur à la cible de 6% du PDDA, et d’atteindre plusieurs objectifs de développement durable à l’horizon 2030 ainsi que certaines cibles de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. En particulier, le Niger pourrait réduire la pauvreté de moitié en 2030. De même, le pays pourrait atteindre l’objectif d’une croissance durable et celui de la création d’emploi décent. Toutefois, la réduction des inégalités et l’élimination de l’extrême pauvreté demeureront des défis majeurs pour le pays.

Publication date: 
27 Fév, 2020 
Source / Citation: 

Diallo, S.S.,  I. Fofana, and M. Diallo. African Commitments for Agricultural Development Goals and Milestones for Niger. AGRODEP Working Paper 0042. Washington, DC: International Food Policy Research Institute.

 
Transfert de fichiers: